For Work / Against Work
Debates on the centrality of work

Sans objet: capitalisme, subjectivité, aliénation

by Fischbach, Franck (2009)

Abstract

Dans un contexte de crise du systeme capitaliste - une crise qui n'est sans doute qu'une etape de plus dans une fuite en avant qui dure depuis 30 ans, par laquelle ledit systeme tente desesperement de dissimuler la contradiction fondamentale qui l'habite (chercher a maintenir a tout prix la forme de la valeur alors meme que tout la denonce comme une forme fondamentalement depassee, perimee et anachronique de la richesse sociale) - ce livre part de notre impuissance pratique et de l'impossibilite ou nous sommes actuellement de penser un autre monde. Et il rapporte cette impossibilite au fait de la privation de monde (et de la privatisation du monde) comme au fait majeur resultant du dispositif capitaliste. Ce dispositif a fait de nous ce que les philosophes modernes ont pense que nous etions: des sujets separes de l'objectivite, des sujets sans monde, retires du monde, spectateurs desinvoltes d'un monde qui n'est plus le leur. La perte du monde et la separation d'avec l'objectivite sont deux manieres d'exprimer un meme phenomene: celui de l'alienation. Ce dispositif a produit l'illusion du sujet souverain et la realite d'une masse d'individus depossedes de leur puissance. Au coeur de ce diagnostic, on trouvera une relecture de Marx, une tentative de mise en dialogue de Heidegger avec Marx et une confrontation critique avec des representants contemporains (Althusser, Deleuze, Foucault) ou actuels (J. Butler, S. Zizek, A. Honneth) de la critique sociale. La perspective est celle d'une objectivation des sujets qui en fasse des individus sociaux capables d'un usage commun de leur monde.

Keywords

No Keywords

Themes

Work under Capitalism

Links to Reference

Citation


How to contribute.